INDICE DE QUALITÉ DE L'AIR : L’AIR DANS VOTRE PAYS EST-IL PROPRE ?

Les indicateurs sont importants car vous ne pouvez contrôler ce que vous ne mesurez pas. Prendre des décisions basées sur des faits plutôt que sur des émotions ou un ressenti est le seul moyen de gérer efficacement une situation. C'est pourquoi un Indice de Qualité de l'Air (IQA) est un outil précieux dans la lutte sans relâche contre la pollution de l'air.

INDICE DE QUALITÉ DE L'AIR

Un indice de la qualité de l’air peut être utilisé pour communiquer au public à quel point l’air est actuellement pollué ou le sera sur la base d’une prévision, et ainsi fournir une idée de la qualité de l’air. On peut également mener des études comme celle que Camfil a réalisée dans la rue la plus polluée de Suède.

Comme le souligne Kevin Wood, vice-président des ventes et du marketing chez Camfil USA : « Un indice de la qualité de l’air est nécessaire pour fournir un indicateur permettant d’avertir les citoyens des dangers de pollution atmosphérique à différents niveaux d’intensité. »

Il met en garde contre ce qui suit : « La pollution de l'air par matières particulaires (MP) se compose de fines particules…, suffisamment petites pour pénétrer dans les poumons et la circulation sanguine. La pollution par matières particulaires peut causer ou aggraver des problèmes cardiaques ou pulmonaires et augmenter les risques de développer un cancer du poumon. ». Retrouvez plus d'informations sur les PM1.

Les dangers d’une mauvaise qualité de l'air ont été mis en évidence dans « La qualité de l'air en Europe : rapport de l’AEE n° 10/2019 », publié par l'Agence européenne pour l'Environnement en octobre 2019.

Ce rapport présente une vue d'ensemble et une analyse actualisées de la qualité de l'air en Europe de 2000 à 2017. Il passe en revue les progrès accomplis vers le respect des normes en matière de qualité de l'air, établies dans les deux Directives de l'UE sur la Qualité de l'Air ambiant, et vers les Recommandations sur la Qualité de l'Air (RQA) de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Ce rapport mentionne ce qui suit : « La pollution atmosphérique continue d’avoir des effets importants sur la santé de la population européenne, en particulier dans les zones urbaines. Les polluants les plus nocifs en Europe, en termes d'atteinte à la santé humaine, sont les matières particulaires, le dioxyde d'azote (NO2) et l'ozone troposphérique (O3). »

La pollution atmosphérique continue d’avoir des effets importants sur la santé des européens, en particulier dans les zones urbaines.  

Outre les impacts sur la santé, le rapport souligne également que la mauvaise qualité de l'air a aussi un effet négatif puissant sur les écosystèmes européens : « [La pollution de l'air] a plusieurs impacts environnementaux importants qui affectent directement la végétation et la faune, ainsi que la qualité de l'eau, du sol et les services écosystémiques qu'ils supportent. Les polluants atmosphériques les plus nocifs en termes de dégradation des écosystèmes sont l'O3, l'ammoniac et les oxydes d'azote. »

Chaque pays bénéficie de son propre Indice de Qualité de l'Air (IQA) qui correspond à différentes normes nationales sur la qualité de l'air. Calculer un IQA implique l'utilisation d'un dispositif de contrôle ou d'un modèle pour mesurer la concentration d'un polluant atmosphérique sur une période donnée. Pris ensemble, la concentration et la durée représentent la dose du polluant atmosphérique.

Les risques pour la santé publique s’accroissent à mesure que l'IQA augmente et que les effets sur la santé correspondant à une dose donnée sont établis par des recherches épidémiologiques.

L’un des meilleurs indices de la qualité de l’air est l’Indice mondial de la Qualité de l’Air car il repose sur des informations fournies par les gouvernements nationaux et couvre la plupart des régions du monde. L’IMQA se base sur des mesures prises chaque heure des émissions de matières particulaires, d'ozone, de dioxyde d'azote, de dioxyde de soufre et de monoxyde de carbone.

L'air est invisible, et il est facile d'en oublier sa potentielle nuisance dans notre vie de tous les jours. En outre, l'environnement intérieur peut être jusqu'à 50 fois plus pollué. C'est pourquoi l'Indice de Qualité de l'Air est si important. En pointant du doigt le problème, nos gouvernements sont plus susceptibles de faire quelque chose : au niveau mondial, presque tous les pays prennent des mesures pour améliorer la qualité de l'air.

POUR PLUS D'INFORMATIONS, ET POUR SURVEILLER LA QUALITÉ DE L'AIR DANS VOTRE PAYS, SUIVEZ CES PAGES: