Forum 2017 sur la qualité de l’air intérieur

Camfil a mené des études sur la rue la plus polluée de Suède en collaboration avec des spécialistes et des formateurs qualifiés en matière de qualité de l'air à Stockholm. Apprenez-en plus sur l'événement et regardez la vidéo ci-dessous.

Parmi les intervenants de renom figuraient les professeurs Lidia Morawska, Bertil Forsberg, Magnus Svartengren, le professeur adjoint Per Gerde, Britta Permats, M.D., l’expert en QAI Anders Hedström, et l’expert en filtration Ulf Johansson. 

Les conférences ont porté sur un large éventail de sujets tels que l'avenir des capteurs de surveillance de l'air, les effets de la pollution atmosphérique sur les êtres humains, la qualité de l'air dans les écoles, les métros et les tunnels, ainsi que les économies d'énergie par rapport à la santé, ou encore les capacités de recherche et de test. Le public a pris part aux discussions ouvertes en posant des questions difficiles aux intervenants tout au long de la journée. Le forum a été consacré à la création d’idées et aux conversations axées sur le principe selon lequel l’air propre est un droit fondamental, au même titre que l’eau potable !

« La qualité de l'air compte pour moi, car elle crée un environnement agréable », a déclaré Morawska. “Mais il est également important d’avoir des connaissances professionnelles sur les effets de l’air pollué.”

Réunissant les intervenants sur la scène, la dernière heure a été consacrée à une réunion-débat ouverte au cours de laquelle les intervenants ont apporté des réponses aux questions posées, parfois de manière similaire et parfois de manière controversée.

« Des faits sur la QAI ont été présentés au panel et la conclusion concernant le risque cancérogène des petites particules dans la plage des PM1 était claire », a déclaré Hedström. « En outre, le panel a remis en question la législation sur la QAI et a montré quelles sont les recommandations réalistes et celles qui ne le sont pas. À son tour, le professeur Morawska a informé le public des discussions en cours à l'OMS (Organisation mondiale de la santé) et de la nécessité de faire pression sur les hommes politiques. »

C’est sur ces mots qu’a pris fin la conférence autour de nombreux échanges et tout le monde dans la salle était prêt à sensibiliser sur une révolution de l’air propre, dans l’espoir que le forum devienne un événement annuel ou biannuel.

Forum QAI Trosa 2017

Consultez les points forts de la journée ainsi que les interviews des principaux orateurs et participants. 

Les exposés portaient sur :

« L’évolution des technologies et leur impact sur la QAI » - Professeur Lidia Morawska, conseillère à l’OMS (Organisation mondiale de la Santé)
« Les effets néfastes des particules fines, depuis la grossesse et la naissance jusqu’au vieillissement cognitif et à la démence - découvertes récentes » - Professeur Bertil Forsberg
« Oui à l’air propre ! Mais comment retenir les polluants pour la recherche et les traitements ? » - Professeur adjoint Per Gerde
« Notre avenir - La ventilation dans les écoles » - Britta Permats, M.D.
« Filtration de l’air - Le jour d’après » - Ulf Johansson, expert en filtration
« La QAI sous un angle historique » - Anders Hedström, expert en QAI