Comment prévenir la pollution urbaine en éliminant le dioxyde d'azote du tunnel de Hong-Kong

Le plus grand système de purification de l'air au monde dans un tunnel  permet de Réduire les émissions de dioxyde de carbone de 11 000 tonnes / an

D’après le Programme des nations unies pour l’environnement (PNUE), 92% des habitants d’Asie-Pacifique sont exposés à des niveaux élevés de pollution engendrant des risques sanitaires conséquents.

Conscient de cette pollution et pour y remédier, le ministère, en charge du réseau routier et ferroviaire de Hong Kong, a trouvé une solution pour décongestionner le trafic routier sur son territoire. Inévitable pour se déplacer dans Hong Kong, le contournement Central – Wan Chai constitue une route nationale de 4,5 kilomètres, comprenant un viaduc et un tunnel long de 3,7 km. Au sein de ce dernier, ont été installés des systèmes de purification de l’air capables d’éliminer, des émissions urbaines, au moins 80% des polluants clés.

Il s’agit, d’ailleurs, pour Hong Kong du premier système de purification d’air à être installé dans un tunnel et du plus important au monde en matière de débit d’air traité, éliminant les particules nocives, le dioxyde d’azote et d’autres polluants clés.


Quel rôle a joué Camfil dans ce projet ? 

Grâce aux systèmes installés, le tunnel est capable de traiter 5,4 millions de mètres cubes de gaz d’échappement par heure. La première étape du procédé de purification de l’air consiste à séparer les particules en suspension respirables (RSP) à travers des précipitateurs électrostatiques. Ensuite, l’air passe dans un filtre de dénitrification qui utilise du charbon actif pour éliminer le dioxyde d’azote. Enfin, l’air purifié est relargué dans l’atmosphère pour éviter un niveau de pollution urbaine élevé.  

Camfil a fourni 860 tonnes de charbon actif pour l’étape de dénitrification. Le charbon a été testé au sein du laboratoire de recherche de l’entreprise à Trosa (en Suède).

Camfil est apte à tester les performances des médias et des dispositifs d'épuration moléculaire de l'air pour les applications de ventilation et utilise la méthode de test standard mondiale décrite dans l'ISO10121. Pour soutenir nos activités mondiales, Camfil exploite un deuxième laboratoire de test ISO10121 en Malaisie.

 
Le charbon actif est un adsorbant puissant et extrêmement ingénieux et est utilisé dans de nombreuses solutions de purification moléculaires de l'air. Un charbon actif spécifique peut être sélectionné pour cibler les odeurs, les gaz irritants ou toxiques, tels que les composés organiques volatils (COV), le dioxyde d'azote et l'ozone.

Des résultats efficaces pour le département en charge du réseau routier de Hong Kong

"Le tunnel du contournement Central – Wan Chai permet de réduire jusqu’à 11 000 tonnes d’émissions de dioxyde de carbone par an, puisqu’il a permis la réduction du temps de trajet à 5 minutes contre 30 minutes auparavant ", précise Kevin Lo, du département hongkongais en charge du réseau routier et ferroviaire. Il ajoute : « 480 000 arbres seraient nécessaires pour absorber ce volume d’émissions de dioxyde de carbone ».

 
 " Camfil est fier d'avoir participé à ce projet d'infrastructure historique. Le tunnel réduit la congestion, rend les déplacements plus efficaces pour des milliers d'automobilistes chaque jour et diminue l'empreinte carbone. Camfil, dans son laboratoire de filtration moléculaire à la pointe de la technologie, a évalué et prouvé la capacité d'un média de filtration à éliminer le dioxyde de carbone. Cette étude approfondie comprenait des tests dans différentes conditions de température et d'humidité, pour garantir l'efficacité du filtre dans toutes les conditions saisonnières rencontrées à Hong Kong. Les tests ont été effectués conformément à la norme mondiale ISO10121. Notre contribution au tunnel de contournement central de Wan Chai protège la santé des résidents vivant près de la route et dans les hauts immeubles près des bouches d'échappement du tunnel. " - Dr Chris Ecob, Global Applications and Solutions Director, Molecular Contamination Control Division chez Camfil

A la pointe

Les filtres à air moléculaires de Camfil ont un grand potentiel car en plus de purifier l'air des gaz dangereux et des odeurs, les filtres moléculaires peuvent être fabriqués à partir de différentes matières premières durables, de qualités, formes et tailles différentes. Notre conception innovante et nos compétences en recherche et développement nous permettent de conserver plus longtemps, d'utiliser moins et de trouver de meilleures façons pour que l'air purifié s’obtienne plus facilement et soit meilleur.

 

air propre avec de nouvelles infrastructures

«Chaque heure, il peut gérer 5,4 millions de mètres cubes de gaz d'échappement de véhicules et réduire de 80% les particules respirables en suspension et le dioxyde d'azote des gaz d'échappement du tunnel», a déclaré Kelvin Lo, chef de projet / travaux majeurs du département des autoroutes.

Source: news.gov.hk

Created Maandag, 21 Junie 2021