Projet de réduction dES coûts ÉnergÉtiques chez Pfizer

Pfizer améliore sa qualité d'air tout en réduisant ses coûts énergétiques

Profil du projet

Systèmes :
300 systèmes complexes de traitement d'air

Bâtiment : 
Centre de production et de recherche pharmaceutiques

L’environnement :
Zone rurale 

Camfil a obtenu un contrat de vente et d'installation au Pfizer Global Research and Development Campus, dans le Sud-Est du Kent, au Royaume-Uni. Ce contrat a permis d’améliorer la qualité d'air et d’économiser plus de 2 millions £.

Camfil a travaillé en étroite collaboration avec l'équipe Capital Projects de Pfizer Global Research and Development à Sandwich, dans le Kent, pour l’aider à réaliser d’importantes économies sur l’installation CVC actuelle, laquelle dessert un laboratoire et des installations de R&D sur le site de 340 acres. 

En 2006, Camfil a réalisé plusieurs installations d’essai dans le bâtiment Pfizer 500, qui ont été couronnées de succès. Grâce à l'amélioration de l'efficacité et de la fiabilité des filtres (moins d’interventions de maintenance), Pfizer a réduit ses coûts d'énergie et ses coûts opérationnels. En conséquence, l’entreprise a décidé d’étendre les solutions à neuf autres bâtiments clés en 2009 dans le cadre de ses initiatives de réduction de la consommation énergétique du site.

qualité d'air process pharmaceutique

D’énormes économies projetées, un retour sur investissement rapide

Pour les neuf bâtiments choisis, les économies devraient s'élever à £2,1 millions sur 5 ans, avec une durée d’amortissement inférieure à 10 mois.

Dans le cadre du projet, les bancs de filtres devaient être remplacés sur un certain nombre d’unités de traitement d’air (AHU) en place. Les travaux entrepris consistaient dans la modification et le renouvellement de la structure des filtres, l’installation de nouveaux manomètres, le nettoyage en profondeur des AHU et l’installation des filtres à air de classe F7 à haute efficacité/à faible consommation d’énergie fabriqués dans l’usine de Camfil à Haslingden, dans le Lancashire. Dans ce cas particulier, Pfizer avait deux options :

Option 1

Aucun investissement, juste une optimisation de l'espace actuel pour accueillir les meilleurs filtres à air à faible consommation d’énergie disponibles.

Option 2

Avec un investissement, pour accueillir l’option la moins coûteuse en installant des filtres à air à faible consommation d’énergie et en améliorant la qualité d'air conformément aux normes Eurovent F7 à F9.

Pfizer a judicieusement choisi l’option 2. La première phase d’installation sera achevée dans les délais requis et avant la fin de l’exercice financier de Pfizer.

Après une évaluation approfondie des usines de traitement d’air, Camfil a pu estimer avec précision les économies réalisées sur les filtres, l’énergie, la main-d’œuvre et les déchets.

David Mellon, qui supervisait le projet pour le compte de Pfizer et qui était chargé de mettre en œuvre tous les projets d’investissement liés à la réduction de la consommation d'énergie sur le site de Pfizer, a déclaré :

Un patient dans un scanner

« Ce projet principalement destiné à la réduction de l'énergie sur le site de Pfizer prouve que la compréhension des critères de base pour l’exploitation des centrales CVC coûteuses est essentielle pour maintenir des installations allégées et maniables face aux incertitudes économiques et à la volatilité des prix de l'énergie.

Le fait qu'un filtre à air ne comporte pas de prise électrique ne signifie pas qu'il n'affecte pas la consommation d'énergie.

La surface optimisée présentée au débit d'air réduit la résistance et par conséquent la consommation d'énergie. Dans ce cas, elle sera de 17 %.

Nous réalisons maintenant chez Pfizer que nous avons obtenu d’autres avantages, mais qui n’étaient pas nécessairement visibles jusque-là. Il s’agit notamment de la réduction de la fréquence de remplacement des filtres et par conséquent, de la réduction des déchets, de la consommation d’énergie, des émissions de C02 et bien sûr, des dépenses engagées par Pfizer !”

Avez-vous des questions et/ou remarques? Contactez-nous!
Contactez-nous
+32(0)2705 80 70
TROUVER UN CONTACT