La filtration de l’air dans les centres de données

La pollution entraîne une augmentation des coûts d’exploitation et met en évidence la nécessité d’une filtration efficace de l’air.

Avec l’augmentation de la pollution atmosphérique dans le monde entier, de nombreux centres de données en zone urbaine connaissent une hausse des défaillances mécaniques en raison de la mauvaise qualité de l’air, d’où la nécessité d’un système de filtration de l’air efficace.

La pollution de l'air est devenue un problème majeur dans de nombreux pays industrialisés, notamment dans les grandes villes telles que Beijing, Los Angeles, Tokyo ou New York, pour n’en citer que quelques-unes.

Ces villes luttent contre la pollution causée par les embouteillages, les process de fabrication et autres qui émettent des contaminants dans l'air.

La plupart de ces villes possèdent des centres de données gigantesques avec de grands ordinateurs en réseau qui stockent les systèmes et équipements informatiques d’une entreprise, éléments vitaux pour les opérations quotidiennes.

Mais à mesure que la pollution de l’air s’intensifie, la qualité de l’air à l’intérieur des centres de données est mise en péril, ce qui peut avoir un effet néfaste sur le résultat des entreprises à plus d’un égard.

L’effet corrosif des contaminants

Pour rester opérationnels, les centres de données doivent être refroidis à une température spécifique et les équipements physiques doivent être protégés contre les éléments afin d’éviter des pannes coûteuses.

La corrosion des composants électroniques, qui peut directement aboutir à une défaillance mécanique ou à une défaillance du système, constitue la menace la plus pressante à la durabilité d’un centre de données.

Les polluants attirés à l’intérieur par les systèmes de ventilation et par l’ouverture des portes par les employés de l’établissement provoquent généralement cette corrosion.

Bien que plusieurs gaz nocifs puissent être à l’origine de la corrosion, les contaminants les plus fréquents qui s’infiltrent dans un centre de données sont le dioxyde de soufre, le sulfure d’hydrogène et les matières particulaires, également appelés particules (PM).

À Beijing par exemple, les gaz d'échappement des voitures, les émissions des centrales au charbon et les incendies créent des particules qui contribuent toutes à former une brume épaisse engorgeant souvent la capitale chinoise.

La forte pollution à Beijing est à l’origine de maladies telles que l'asthme, la bronchite et d'autres troubles respiratoires qui affectent le système de santé.

Ces contaminants peuvent également endommager les circuits informatiques ainsi que le métal, et peuvent causer des dysfonctionnements dans le flux d'électricité, ce qui peut entraîner des pannes de courant ou brûler les composants électroniques d'un centre de traitement de données en raison du passage de l’électricité par un mauvais circuit.

Peu de gens savent que la pollution atmosphérique accélère l'accumulation de sel dans l'air.

Le sel est l'une des principales sources de corrosion. Par conséquent, une mauvaise qualité de l'air extérieur peut entraîner une détérioration des composants électroniques dans les centres de données.

Des défaillances fréquentes dans les centres de données dus à des contaminants

Étant donné que les centres de données sont conçus pour s’appuyer sur des composants œuvrant ensemble simultanément, toute interruption d'une fonction aura des répercussions négatives sur l'ensemble du système.

Le fait que les polluants intérieurs puissent porter atteinte au système de refroidissement constitue l'un des principaux problèmes liés à la mauvaise qualité de l'air dans les centres de données. Cela peut signifier que le système de refroidissement est en panne, ou qu'il faut plus de puissance pour générer de l'air de refroidissement pour que les composants continuent de fonctionner.

De plus, le sel et le soufre à l'intérieur de ces centres de données peuvent corroder des composants électriques essentiels, ce qui peut entraîner des coupures de courant, des décharges et une détérioration physique des équipements.

La filtration de l’air est une nécessité

Toutes les entreprises possédant un centre de données doivent prendre des mesures préventives pour contrecarrer les effets d'une mauvaise qualité de l'air intérieur à l’aide d’un système de filtration d'air efficace.

Les systèmes offrant une surveillance en temps réel sont souvent recommandés afin de garantir un fonctionnement optimal des dispositifs de filtration d'air. Les filtres peuvent assainir l'air à l'intérieur des centres de données et le pressuriser pour empêcher les polluants externes de pénétrer dans l’établissement.

Camfil offre des solutions éprouvées

En tant que leader du secteur depuis plus de 55 ans, Camfil propose des systèmes de filtration de l’air pour les centres de données qui sont régulièrement mis à niveau pour répondre aux nouveaux besoins de ses consommateurs. Camfil sait que le plus grand défi en matière de santé du nouveau millénaire est le manque d’air propre dans le monde, en particulier dans les pays en développement.

C’est la raison pour laquelle Camfil s’engage à proposer des systèmes de filtration de l’air avancés et abordables, car l’air propre doit être un droit fondamental. Plus d’informations sur  https://www.camfil.com/fr-fr/produits

En savoir plus sur le travail de Camfil dans les centres de données : Camfil parmi les 10 meilleurs fournisseurs de solutions pour centres de données

Avez-vous des questions et/ou remarques? Contactez-nous!
Contactez-nous
+32(0)2705 80 70
TROUVER UN CONTACT